Argentine

República Argentina, Buenos Aires 


Monnaie :  peso ( 1 peso = 0,27 €)

lien : www.sectur.gov.ar


L'Argentine s'appelait d'abord "Provinces-Unies du Río de la Plata" (1816).  L'Argentine fit venir en 1860 près de 6 millions d'immigrants italiens pour peupler la Pampa.

2 centavos de 1888. Le symbole de l'Argentine (2 mains qui se serrent sous le bonnet phrygien) a été adopté en 1813. (Cliquez sur l'image pour agrandir la pièce)

La devise nationale est : Union et liberté. de Philippe Gaillard

Le symbole central du drapeau se retrouve sur cette pièce. Appelé Soleil de Mai, il rappelle le soulèvement de mai 1810. de Philippe Gaillard

5 centavos de 1985 avec un chat de la pampa (Leopardus Pajero). Il vit en Amérique du Sud dans les praires et forêts.

10 centavos modernes avec le même symbole que sur la pièce de 1888. de Marie Charlotte

Le bâtiment représenté est le Cabildo à Buenos Aires sur ces pièces de 25 et 50 centavos. de Philippe Gaillard

Les même 25 centavos mais dans un autre alliage (cuivre aluminium) du Papa de Domi

20 centavos. Général San Martin : c'est lui qui déclara la guerre aux espagnols pour l'indépendance.

1 Peso Argentine

1 Peso de fabien.k avec les armoiries nationales

2 pesos 2010, 75 ans de la banque centrale d'Argentine.

2 pesos de 1995 avec Jorge Luis Borges en l'honneur des 100 ans de sa naissance, sur l'avers un labyrinthe dessiné par l'écrivain.

2 pesos de 2006 pour la défense des droit de l'Homme, de la justice et de la vérité. Cette monnaie reprend le symbole des Mères de la place de Mai (Asociación Madres de la Plaza de Mayo). Ce châle blanc est le symbole de ces femmes, qui depuis la fin de la dictature militaire (1976-1983), manifestent chaque semaine sur la place de Mai. Les militaires sont responsables de la disparition de 10 000 à  30 000 opposants politiques, 15 000 fusillés. Cinq cents bébés ont aussi été enlevés. Ces femmes réclament la justice pour leurs frères, fils ou maris disparus.

En 1520, les îles Malouines sont découvertes par le navigateur espagnol Esteban Gomez (sources argentines) ou par John Davis, explorateur anglais (sources britanniques). Le hollandais Sebald Van Weert y accosta en 1600 et lui donna le nom d' "îles Sebald", encore utilisé par les néerlandais. En 1690, un capitaine anglais , John Strong, distingue les îles en deux groupes, un à l'est et l'autre à l'ouest. Il baptise le détroit entre les deux groupes "Falkland" en l'honneur du poète Visius Cary, vicomte de Falkland. Les îles passent sous possession française en 1763, colonisées par des Malouins (habitants de Saint Malo). Les britanniques récupéreront le partie ouest en 1765, les espagnols reprendront l'ensemble en 1770, puis les argentins (devenus indépendants en 1816) récupéreront légitimement ces îles. Ils y laisserons s'installer les britanniques en 1833. En 1950 l'Argentine s'intéresse à nouveau à ces îles et négocie avec les britanniques sous l'égide de l'ONU en 1950 - 1960. En 1982, les forces argentines envahissent les îles, les discussions encore en cours. Margaret Thatcher fait oublier la situation catastrophique de son pays (chômage ..) en ripostant. La guerre fait 1000 morts en 3 jours. Le président et général Galtiéri démissionnera pour avoir entraîné son pays dans une guerre visant à sauver son régime. 

Les îles sont une mine de calamars pour les britanniques, véritable trésor garantissant actuellement la prospérité de l'île.

site du gouvernement britannique sur les Falkland : http://www.falklands.gov.fk/

site du gouvernement argentin sur les Malouines : http://www.malvinasargentinas.gov.ar/

Techniquement, les îles Falkland sont administrées par les britanniques. Sur les cartes internationales on trouve : "administré par le Royaume Uni, revendiqué par l'argentine".

La capitale des îles est Stanley ou Porto Argentino ....

Voir une pièces des Falkland

Retour à l'index Amérique

Index principal - Plan du site(deuxième index interactif)