L'île Maurice

Republic of Mauritius, Port Louis


Monnaie :  Roupie mauricienne (1 roupie = 0,03€)                                                            in english

liens : http://www.ile-maurice.com/fr/

10 cents de 1971 avec la Reine Elizabeth II.

5 cents avec Sir Seewoosagur Ramgoolam (1900 -1985) est considéré comme le père de l'indépendance mauricienne.



20 cents. Ramgoolam a été premier ministre de l'île de 1961 à 1982. En 1968 alors qu'il est ministre avec le parti de l'indépendance, l'île devient indépendante. [Il céda l'île de Diego Garcia aux britanniques (louée aux américains pour 50 ans) contre l'indépendance de l'île de Maurice.]



50 cents avec un cervidé. En 1710, l'île Maurice passe sous le contrôle de la France et est renommée Île de France. L'île est prise par les Britanniques en 1810 et est officiellement rattachée à l'empire britannique en 1814. Elle retrouva alors son ancien nom.


Armes de l'îles Maurice (1 Roupie de 1987)


10 Roupies. La canne à sucre pousse dans les régions tropicales et subtropicales comme l'île Maurice. Elle peut se développer sur des sols pas forcément propices aux autres cultures mais demande une certaine quantité d'eau. Au début de la saison, de nouvelles boutures sont plantés. Lors de la récolte, une partie de la tige peut être laissée pour une nouvelle pousse. La coupe, essentiellement manuelle, est très pénible (c'est pour cela que les esclaves en était chargé autrefois!). Le fait de brûler les feuilles peut amélioré la coupe. L'île Maurice livre à l’Europe la moitié de son  sucre.


5 Roupies avec des palmiers. Le dodo (oiseau de la taille d'un dindon) habitait l'île jusqu'en 1681 : date à la quelle le dernier dodo est mort. Il est devenu le symbole de l'île et de la disparition des espèce à cause de l'Homme. L'oiseau ne connaissait pas de prédateur avant l'arrivée des hollandais : il nichait à même le sol, ne volait pas et était trop gros pour courir. Les Hollandais les exterminèrent pour les manger. De plus l’introduction des prédateurs tels que les chiens et les cochons sauvages, accéléra la disparition du le dodo.



20 roupies. Les langues officielle de l'île sont l'anglais et le français, mais sont parlées : le français (60%), le bhojpouri (30 %), l'ourdou (5,8 %), l'anglais (2,4 %) et le tamoul (2 %)

Merci à Rafa pour le billet et à Béa pour les pièces

Retour à l'index Afrique

Retour à l'index principal - Plan du site interactif